© 2013 - 2020 Institut des Auditeurs Internes d'Haïti. Tous Droits Réservés.

Orientation  provisoire pour les entreprises et les employeurs 

Planifier, préparer et répondre à la maladie du coronavirus 2019 

 

Dans une économie mondiale interconnectée, Le COVID-19 a une incidence sur les entreprises et leurs activités. Cela peut entraîner des restrictions sur les voyages et les rassemblements publics, ainsi que des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et l’incertitude des marchés. 

World Vision International Haïti fournit ici l'information et le soutien dont vous aurez besoin pour prendre des décisions éclairées alors que votre entreprise fait face à ces défis. 

Pour parler à un expert sur des cas suspects de COVID-19 dans votre entreprise, composez 43433333. 

Suis-je obligé de mettre des mesures préventives en place? 

Les règles sur la santé et la sécurité exigent que vous fournissiez un lieu de travail sécuritaire à vos employés. 

Voici quelques exemples de mesures préventives: 

 Assurez-vous que vos employés disposent d’endroits fonctionnels et facilement accessibles pour se laver les mains et encouragez-les à respecter les bonnes règles d’hygiène. 

 Veillez à ce que les employés connaissent les symptômes et les risques du virus. 

 Revoyez vos politiques et vos protocoles internes avec votre comité ou votre représentant de santé et sécurité (si cela s’applique à votre entreprise). 

 Affichez les mesures de sécurité et encouragez vos employés à les suivre. 

 Permettez le travail à domicile lorsque c'est possible. Informez-en vos employés, ils seront ainsi plus à l’aise de le faire s’ils ne se sentent pas en forme. 

 Mettez des produits de sécurité à la disposition de votre personnel: désinfectant pour les mains, lingettes désinfectantes, gants, articles désinfectant pour les voitures de transport etc.). 

 Portez une plus grande attention au nettoyage des lieux: désinfectez les poignées de porte, les claviers, les téléphones, les tables etc. 

 

Remarque: ces mesures aident également à prévenir la propagation d’autres infections comme le rhume, la grippe et la gastro. 

Faites attention, lorsque vous demandez à un employé de rester à la maison par mesure préventive, qu’il ne soit pas le seul ciblé alors que les autres continuent à travailler. Pour éviter que votre décision ne soit perçue comme discriminatoire, vous devez vous baser sur des faits concrets et agir conformément aux directives de santé publique lorsque vous envoyez quelqu’un en quarantaine. Développer un protocole institutionnel qui servira de référence. 

Quelles sont les obligations de mes employés? 

Vos employés doivent prendre les mesures nécessaires pour protéger leur santé et leur bien-être et ceux de leurs collègues et famille. Ils doivent se conformer à toutes les mesures préventives que vous mettez en place: utilisation de l’équipement de protection individuelle, règles d’hygiène, etc. Ils sont également tenus de signaler tout danger à leur employeur. La possibilité qu’un employé soit atteint de la COVID-19 constitue un danger qui doit être signalé. Identifiez des points focaux au sein de votre entreprise pour le référencement á l’interne et partager le numéro de référence du MSPP avec vos employés : 43433333. 

Dois-je mettre en place une politique sur les absences et les congés maladie? 

Avoir une politique sur l’absentéisme est une bonne chose en tout temps pour une entreprise, pas seulement quand il y a une pandémie. En informant clairement vos employés sur ce à quoi ils ont droit, en fonction des normes du travail ou d’emploi et de vos politiques internes, vous leur permettez de savoir à quoi s’attendre et réduisez les risques de confusion et de frustration. Développez des plans de contingences pour chaque département de votre 

bureau afin d’assurer malgré tout la continuité de certaines opérations prioritaires. Tenez quand même compte des conditions de stress et d’angoisse dans lesquelles évolue votre personnel durant cette période de crise. 

 

Mon employé revient tout juste d’une région touchée par le coronavirus. Que devrais-je faire? 

Le gouvernement encourage tous les voyageurs arrivant de l’extérieur du pays de s’auto-isoler pendant 14 jours s’ils reviennent d’un lieu atteint par le Covid-19. Un employé qui revient de voyage et développe même une faible fièvre ou une toux légère doit absolument éviter tout contact étroit avec d’autres personnes et aviser son médecin ou les autorités de santé publique de sa ville (les coordonnées se trouvent ci-dessus). 

Si après 14 jours d’isolement un employé est malade et présente toujours des symptômes, vous pouvez lui demander un certificat médical certifiant qu’il est apte au travail avant qu’il reprenne ses tâches. 

 

Mon employé s’en va en vacances dans un endroit où il y a des cas confirmés de coronavirus. Puis-je refuser de le laisser partir? 

Comme employeur, vous êtes tenu d’assurer la santé et la sécurité de vos employés. Vous devez donc bien les informer des risques associés aux déplacements dans les régions touchées et de votre politique sur la quarantaine obligatoire au retour de voyage. Si un employé décide malgré tout d’y aller, avisez-le qu’il sera exigé qu’à son retour il se mette en quarantaine pendant 14 jours. Informez-le également que, pour protéger la santé de tous dans votre entreprise, il pourrait être obligé de fournir un certificat médical après les 14 jours d’isolement avant de pouvoir revenir au travail. 

Et pour ceux qui voyagent pour le travail. Devrais-je les laisser se déplacer? 

Les restrictions des ports aériens et maritimes sont en plein effet. Il est donc recommandé d’éviter tout voyage à l’étranger. Les vols internationaux ne pourront atterrir que dans les aéroports désignés et les voyageurs qui en descendront devront s’auto-isoler pendant 14 jours. Il est aussi possible que certains voyageurs soient placés en quarantaine dans le pays qu’ils visitent. 

Quelles autres mesures pourrais-je considérer pour réduire les risques de propagation ou exposition au virus? 

- Fournir les moyens de base pour soutenir le travail á domicile 

- Limiter ou éliminer les déplacements hors bureau 

- Tenir des Réunions virtuelles ou téléphoniques au lieu de réunions présentielles 

- Encourager votre personnel de préparer eux-mêmes leur lunch 

- Maintenir la distance sociale : 1.5m entre chaque personne 

- Nettoyer et désinfecter fréquemment tous les espaces et les objets. 

 

S’il y a des cas confirmés de coronavirus dans ma ville. Que devrais-je faire? 

Limiter les réunions et le temps que vos employés interagissent en personne peut aider à réduire la propagation du virus. 

Informez vos employés qu’en cas de fièvre ou de toux légères, ils doivent rester à la maison. De même, s’ils sont sous médicaments pour le traitement de fièvre ou grippe, dites-leur de ne pas se présenter au travail puisque ces médicaments peuvent masquer les symptômes d’une infection. 

Suivez de près les mesures d’urgence mise en place dans votre secteur. Assurez-vous que votre plan de préparation aux situations d’urgence de votre entreprise est à jour. Vous serez prêt si l’état d’urgence, ou une autre mesure semblable, est déclarée et que votre entreprise doit demeurer fermée pendant un certain temps. 

Pour assurer le bien-être de votre personnel : Stress et adaptation 

La situation de l’épidémie COVID-19 peut être stressante pour vous et votre personnel. La peur et l'anxiété peuvent être accablantes et provoquer de fortes émotions chez les adultes et les enfants. Faire face au stress vous rendra, vous, les personnes qui vous sont chères et votre communauté plus forts. Chacun réagit différemment aux situations stressantes. La façon dont vous réagissez à l'épidémie peut dépendre de vos antécédents, des choses qui vous distinguent des autres et de la communauté dans laquelle vous vivez. Il est important de garder votre calme, de ne pas encourager la distribution de fausses informations et de prendre du temps pour réagir de façon claire et réfléchie. De plus, trop s’exposer aux informations liées á la pandémie peut être bouleversant. 

Ayez un oeil particulier sur les personnes qui peuvent réagir plus fortement au stress d'une crise : 

- Les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques qui présentent un risque plus élevé de COVID-19 

- Les Enfants et ados 

- Les personnes qui aident à la réponse à COVID-19, comme les médecins et autres fournisseurs de soins de santé, ou les premiers intervenants 

- Les personnes qui ont des problèmes de santé mentale. 

 

Si vous, ou quelqu'un dont vous vous souciez, vous sentez submergé par des émotions comme la tristesse, la dépression ou l'anxiété, il faut en parler à vos collègues ou amis proches. 

Il est important de prendre soin de vous, de vos amis et de votre famille et de votre personnel pour vous aider à faire face au stress. Aider les autres à faire face à leur stress peut également rendre votre communauté plus forte. Appelez ceux qui sont en isolement, soyez plus flexibles par rapport aux réalisations de taches et à la participation présentielle. Réévaluer votre programmation afin de tenir compte de l’état émotionnel de votre personnel. 

Prenez des pauses pour regarder, lire ou écouter des actualités, y compris les médias sociaux. Prenez soin de votre corps. Respirez profondément, étirez-vous ou méditez. Essayez de manger des repas sains et bien équilibrés, faites de l'exercice régulièrement, dormez beaucoup et évitez l'alcool et les drogues. 

Prenez le temps de vous détendre. Essayez de faire d'autres activités que vous aimez. 

Connectez-vous avec les autres. Discutez avec vos proches de vos préoccupations et de ce que vous ressentez et si vous vous ressourcez dans la prière, Priez ! 

Source : World Vision